QU'EST-CE QUE LE LAGUNAGE

 Atténuer les effets de la pollution

Certaines collectivités locales ont opté pour le lagunage : essayer d’épurer les eaux usées des communes avec des méthodes naturelles.

Tout d’abord, en laissant s’installer les bactéries afin qu’elles transforment la matière organique grâce à l’oxygène, à devenir des éléments minéraux.

Ensuite, ces bactéries dans cette transformation, créent aussi des éléments indésirables sans l’eau : les nitrates et les phosphates. Il faut donc les éliminer au maximum.

LE LAGUNAGE permet alors, d’utiliser des VEGETAUX de MARAIS pour absorber ces éléments néfastes. Mettre en place des bassins de décantation (10 m² de surface minimum sur 1 m de profondeur) pour laisser reposer 3 semaines, les eaux récupérées usées. Les construire en se suivant, si possible, et planter :

  • ·         des ROSEAUX
  • ·         des TYPHAS
  • ·         des SCIRPES
  • ·         des IRIS PSEUDACORUS
  • ·         des PHRAGMITES
  • ·         des JONCS.

Le but étant d’absorber l’excès d’azote. Attention, il ne faut pas oublier que le manque d’oxygène et l’excès de matière organique, feront mourir les organismes présents et le milieu disparaitra.

Le LAGUNAGE a un inconvénient majeur : il faut de la place disponible ; pour 50 000 habitants, il faudrait 50 hectares de bassins. Mais lorsque la commune se situe sur des bras de rivières, les bassins à implanter pourraient les assainir et minimiser le coût de construction de station d’épuration et de filtrage des eaux usées.

 

Une manière naturelle de filtrer les eaux de nos consommations que les communes doivent rendre potables après chacune de nos utilisations.

Écrire commentaire

Commentaires: 0